Sous la direction de Nicolas Turon

Le 5 août 2016

Rendu de stage « Mettre à profit l’espace urbain pour raconter une histoire ».

L’art de rue, c’est aussi une histoire qui se transmet, qui se veut ouverte et accessible à tout artiste qui sommeille en nous. La Plage garde la volonté de proposer à tout un chacun la possibilité d’user les pavés pour faire émerger un regard différent sur l’environnement qui est le nôtre.
Onze participants ont pris part cette année au stage proposé par Nicolas Turon de la Compagnie des Ô. Après une bonne dizaine d’heures de travail réparties sur quelques jours, ils nous ont présenté le résultat de leur dur labeur. La pluie, invitée surprise de la déambulation, s’est magnifiquement intégrée au décors bruts des rues chaux-de-fonnières et aux costumes des protagonistes.
Bon, et le fond alors ? Sous leurs pélerines  jaunes poussins, les comédiens guident et s’échappent du regard du public pour mieux le confronter à ce qui l’entoure et lui faire voir ce que l’on ne voit peut-être plus. Comment apréhende-t-on l’environnement urbain dans lequel nous vivons ? Et les autres ? Ceux qui nous entourent et avec qui l’on partage cet espace ?
Une bien belle échappée visuelle et poétique pour repenser sa place au sein de la ville.
Cécile Wieder
adminSous la direction de Nicolas Turon